Bac Professionnel

L’ESC intervient dans tous les champs professionnels dans le cadre du tronc commun des enseignements généraux (EG1-MG1), ainsi que dans les modules de certains champs professionnels.

Ressources GAP-ESC :

dessin SAPAT-webDessin Willy Lacan

Seconde Professionnelle

Présentation générale

Cadre réglementaire Bac Pro

Cadre général Accès aux référentiels de formation et grilles horaire sur Chlorofil Textes de référence pour l’évaluation
L’ESC intervient essentiellement dans le cadre de l’enseignement général, dans l’EG1, mais aussi dans les modules professionnels de la Seconde « Services aux personnes et aux territoires » (SAPAT).
Le cadre horaire est, dans toutes les secondes, de 30h pour l’EG1 (15h cours + 15h TP), avec dédoublement après 24 élèves (exemple de grille horairedans le secteur Production) + 5h pluri + une éventuelle participation de l’ESC aux espaces d’autonomie (EIE notamment).

Modules généraux
Nom du module Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
EG1 : Langue française, langages, éléments d’une culture humaniste
et compréhension du monde.
Recommandations pédagogiques  30h  FR, HG, SESG  C1
Modalités d’évaluation
Pour ce qui est de l‘évaluation formative, on peut tout inventer / proposer, à partir de la pratique effectuée, des connaissances acquises, en essayant de valoriser les trois entrées de l’éducation artistique : connaître, pratiquer, fréquenter.
Pour ce qui est de l’évaluation certificative, c’est très cadré :
Voici les documents à prendre en compte :
Note de service N2009-2100 sur l’évaluation de l’épreuve E1 du BEPA : pour Lettres + ESC, CCF N°1 en fin de seconde, voir p.3, au début de l’annexe 1.
Référentiel de diplôme du brevet d’études professionnelles agricoles (en lien, « cavalier soigneur », mais l’E1 et l’EG1 sont identiques pour toutes les spécialités)

Le CCF a pour objectif de vérifier que le candidat est capable de mobiliser les bases de la communication nécessaires à la vie professionnelle, sociale et citoyenne et à maîtriser des techniques d’expression artistiques et littéraires. Il prend appui sur différentes sources fournies lors de l’épreuve. Il est organisé et évalué par les enseignants de lettres et les enseignants d’éducation socioculturelle.
La durée de l’épreuve est de vingt minutes maximum :

  • 10 minutes maximum d’exposé ;
  • 10 minutes maximum de réponses aux questions.

Les enseignants préparent entre 4 et 6 sujets en fonction des effectifs de la classe.
Chaque candidat tire un sujet au sort et dispose de 20 minutes pour préparer son exposé.
Le sujet comporte deux parties : une partie Français [= 1] et une partie ESC [= 2].
1 : Le candidat répond à des questions portant sur un texte littéraire (genre, structure, langue, style, compréhension, enjeux du texte…) (5 points)
2 : Le candidat répond à des questions relevant du domaine d’expression artistique mis en œuvre dans le cadre d’actions collectives. Ces questions peuvent s’appuyer sur un ou plusieurs documents. (5 points).
Les capacités d’expression et de communication sont évaluées sur 10 points à partir des critères suivants :

  • structuration de l’exposé (2 points)
  • capacités à répondre aux questions (3 points)
  • implication, attitude (2 points)
  • correction de la langue et adaptation à la situation orale (3 points)

Ce qu’il convient de certifier… (Extrait du référentiel de diplôme)

Capacité à certifier :
C1- Mobiliser les bases de la communication nécessaires à la vie
professionnelle, sociale et citoyenne
C1.1- Communiquer en s’appuyant sur des éléments culturels ou professionnels
C1.2- Traiter des informations collectées à partir de différentes sources
C1.3- Utiliser des outils et techniques d’expression et de communication dans le cadre d’une action collective
Dès lors, ce qui prime, c’est comment l’élève va communiquer dans son oral, donc la forme ou le contenant (10 pts), alors que le fond ou le contenu importe très peu dans la notation (5 pts en Lettres, 5 en ESC). C’est décevant, sans doute, car en fait cela constitue simplement la base sur laquelle la capacité à communiquer est évaluée.
En ESC, il ne faut pas craindre pas de demander une forme très différente des modalités retenues en Lettres, on n’a pas à demander une analyse d’oeuvre (pas de repérage de ses genre, style, structure, composition, sémiologie, etc., comme il est demandé en lettres où l’élève soit pouvoir aborder une oeuvre par les entrées genre, structure, langue, style, compréhension, enjeux du texte…) ; ce n’est pas que ce soit exclu, mais ça ne répondrait que très partiellement aux enjeux d’ESC, et on ne dispose que de 10 minutes d’exposé et dix de répones aux quesitons du jury, à partager entre les deux matières :
ce qu’il faut, en ESC, c’est donc que l’élève réponde
« à des questions relevant du domaine d’expression mis en oeuvre dans le cadre d’actions collectives. »… la liberté est grande !
Il est indiqué que « Ces questions peuvent s’appuyer sur un ou plusieurs documents. »… ce n’est donc pas obligatoire, et les documents peuvent être la production faite dans le cadre de l’action menée dans tes cours, leur création personnelle ou collective dans ce contexte peut donc constituer le support de questionnement (photogrammes d’un(-e) montage(-captation) vidéo, création d’arts palstiques, BD, création sonore, etc.).
Quant à la notation, c’est-à-dire répartition des 5 points de l’ESC, il est possible de la critérier, de détailler un barême, quite à établir une grille sur 10 points (par exemple) qu’on ramènera à 5 pour le calcul final du CCF.
Les critères porteront alors sur :
– le domaine d’expression artisque abordé, ses contexte, références, spécificités, genres, styles, évolutions, artistes et/ou oeuvres clés, etc.,
– et sur une(des) action(s) collective(s) d’expression artisque vécue(s), pouvant impliquer vécu de l’élève, modes de production, évolutions constatées dans la pratique, analyse du fait collectif, etc.,
mais évidemment, les critères ne porteront pas sur un niveau d’engagement personnel, cette évaluation étant un oral certifiant des capacités en communication, on ne prendra pas en compte l’implication individuelle durant le projet ou l’action.
Modules professionnels
Services aux personnes et aux territoires (SAPAT)
Nom du module Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
EP1 : Les besoins de la personne Recommandations pédagogiques 10h Pluri avec ESF Bio-Eco / ESF Réalités et dynamiques des territoires ruraux BAC PRO 2de 1ère Tale , Educagri éd.

Progressions, page dédiée

EP2 : Les structures et les organisations des services à la personne Recommandations pédagogiques 15h + 10h Pluri avec HG Bio-Eco/ ESF / HG
EP3 : Le confort de la personne Recommandations pédagogiques 30h ESF / Phy-Ch  CCF3

Évaluation : l’ESC est particulièrement concernée par le CCF3 répondant à la capacité C10.3, en référence au référentiel de formation module EP3 objectif 4 « participer à l’animation et à l’encadrement d’activités auprès des personnes fragiles.

Remarque : les enseignements d’ESC (EG1) et d’Histoire-Géographie s’articulent avec les enseignements de l’EP2, qu’ils reprennent et prolongent, dans l’Objectif 1 : Caractériser un territoire rural (ESC : 15h00 ; pluri ESC/HG : 10h00 pour chaque discipline)

  • 1.1- appréhender les réalités d’un territoire rural
  • 1.1.1- découvrir un territoire par l’approche sensible et esthétique du paysage(ESC seule)
  • 1.1.2- repérer les principaux traits de l’organisation spatiale d’un territoire (ESC/HG)
  • 1.1.3- identifier les acteurs d’un territoire (ESC/HG)
  • 1.1.4- définir un territoire à partir de points de vue diversifiés (ESC/HG)
Autres modalités de formation toutes filières
Le stage collectif EDD-Santé (voir le référentiel complet)
Dispositifs d’individualisation : Note de service de 2011
Les E.I.E (120h) : l’ESC peut être amenée à intervenir dans au moins une autre modalité de formation : les Enseignements à l’Initiative de l’Établissement (EIE) …

  • L’organisation de ces enseignements est pilotée par l’établissement selon un projet pédagogique construit par l’équipe pédagogique et validé par le Conseil d’Administration de l’établissement.
    Orientations proposées :

    • consolidation de compétences méthodologiques : lecture de consignes, gestion de la trace écrite, organisation du travail, autonomie, appropriation de l’outil documentaire…
    • consolidation de compétences civiques, sociales et professionnelles:
      • droits de l’homme, citoyenneté, vie en société, respect d’autrui,
      • projet sportif et/ou culturel,
      • débats sur choix techniques…
    • orientation, projet individuel et professionnel de l’élève, aide à la réussite, aide individualisée…
  • Ces enseignements contribuent à l’individualisation de la formation.

A noter : il n’est pas prévu d’enseignement facultatif APSC en classe de seconde professionnelle, mais il est possible de le mettre en œuvre pour les classes de 1ères-Terminales.


Voir aussi
Documents GAP
  • Afin de fournir des pistes de transposition didactique des référentiels, le GAP ESC produit des propositions de progressions (séquences / séances) à la page dédiée : déclinaisons de progressions en séquences et séances.
  • Les propositions de progressions fournies ne peuvent être prises que comme des suggestions, ce ne sont en aucun cas des indications normatives (et encore moins des textes officiels). Nous croyons de ce fait utile de proposer, le cas échéant, une progression séquencée alternative pour un même référentiel de formation.

Première et Terminale

Présentation générale
Cadre général Référentiel de formation Textes de référence pour l’évaluation
  • Les modules généraux sont communs à toutes les spécialités du baccalauréat professionnel de l’enseignement agricole, y compris le Bac Pro BIT délivré au ministère de l’Agriculture. Les modalités de l’évaluation sont aussi les mêmes → Note de service 2011-2160 de 2011)
  • Le MG1 constitue le prolongement de l’EG1 de la classe de seconde, avec un volume de 84h, soit 56h cours + 28h TP, avec seuil de dédoublement à 24, sur les deux années.
  • Toutes informations sur la cadre réglementaire sur Chlorofil.
Modules généraux
Nom du module Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
MG1 : Mobiliser des éléments d’une culture humaniste pour se situer et s’impliquer dans son environnement social et culturel Recommandations pédagogiques, décembre 2017 84h (56h cours + 28h TP), à organiser sur les deux années.  FR, HG, DOC

CCF1

(coeff 1/3)

CCF3

(coeff 1/3)

 Progressions, page dédiée
Modalités d’évaluation du MG1

L’ESC est concernée par 2 évaluations en CCF (CCF 1 portant sur les objectifs 2.1 et 2.2, et CCF3 pour l’objectif 2.3) de l’Épreuve 1. Il n’est pas donné d’indication quant au placement de ces 2 CCF dans les deux années de formation : avec la rénovation de la voie professionnelle, ce sont les enseignants qui fixent l’ordre des CCF. Ceux-ci peuvent donc être placés en première ou seconde année selon la progression pédagogique.

Le CCF n°1 est défini au regard de la capacité C1.1. « Identifier les principaux enjeux de la communication médiatisée et interpersonnelle » s’appuyant sur les connaissances, les savoirs et savoir-faire développés dans l’objectif 2 du module MG1.
Le CCF est une épreuve individuelle orale ou écrite, affectée du coefficient 1/3, qui vise deux objectifs :

  • Effectuer une analyse critique d’un document visuel ou d’information diffusé par les médias.
  • Effectuer une analyse critique d’une situation de communication interpersonnelle.

S’il est écrit, sa durée est de 2 heures maximum.
S’il est oral, sa durée est de 20 minutes maximum (10 minutes pour l’exposé et 10 minutes de questionnement) après une préparation de 30 minutes.
Il s’appuie sur des documents fournis par l’enseignant.
L’enseignant d’éducation socioculturelle est responsable de l’évaluation ; celle-ci se fait à l’aide d’une grille critériée.

Le CCF n°3 est défini au regard de la capacité C1.3. « Utiliser des techniques et des références littéraires, culturelles et artistiques pour s’exprimer » s’appuyant sur les connaissances, les savoirs et savoir-faire développés dans l’objectif 2 du module MG1.
Il est affecté du coefficient 1/3 et vise 2 objectifs :

  • d’une part, l’évaluation des compétences liées à la conception et la réalisation de productions artistiques réalisées collectivement : maîtrise des langages et des outils, créativité et originalité, achèvement de la réalisation au regard de sa complexité, valorisation dans le contexte local. Cette évaluation représente au plus 50% des points.
  • d’autre part, l’évaluation individuelle des connaissances acquises dans le domaine artistique support de la réalisation : analyse d’œuvre, éléments d’histoire des arts…

Cette évaluation est individuelle orale (durée de 15 minutes au maximum) ou écrite (durée d’une heure maximum ), peut s’appuyer sur des documents fournis par l’enseignant et représente au moins 50% des points.
L’enseignant d’éducation socioculturelle est responsable de l’évaluation ; celle-ci se fait à l’aide d’une grille critériée.

Modules professionnels

L’ESC intervient aussi dans des Modules professionnels spécifiques à 4 champs professionnels.

Aménagement paysager  : rénovation applicable dès la rentrée 2019, référentiel complet
Nom du module, objectif ESC Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
MP1 : Dimensions écologiques, économiques et culturelles des aménagements paysagers.  MP1 7 h en pluri STAE-AP, SESG, Bio-Eco, HG Pas d’ESC

Remarque : étrangement, l’objectif 4 du MP1 n’est pas traité par l’ESC. Il y avait pourtant matière :

Objectif 4 : Caractériser les aménagements
paysagers de l’échelle du jardin à celle du paysage
4.1- Identifier les spécificités d’un site à partir d’une
lecture de paysage
4.2- Acquérir des repères artistiques et culturels sur
l’art des jardins

L’ESC n’intervient donc qu’en pluri (comme précédemment pour l’ex-MP2 de la version 2010 du diplôme).

Il est simplement spécifié dans le document d’accompagnement que l’ESC intervient en pluri sur divers thèmes : il n’y a pas de participation prévue pour un enseignement disciplinaire ni dans l’évaluation certificative en MP1.

Dans le référentiel applicable à la rentrée 2019 pour la session 2021 : la participation de l’ESC aux modules professionnels passe du MP2 au MP1.  Étrangement, l’objectif 4 du MP1 « Dimensions écologiques, économiques et culturelles des aménagements paysagers » (objectif général : Identifier et caractériser les éléments qui déterminent les choix techniques mis en œuvre dans le cadre des aménagements paysagers ; doc. 2018, p. 32) n’est pas traité par l’ESC. Il est simplement spécifié que l’ESC interviendra en pluri en appui à des enseignements dispensés dans d’autres disciplines. Attention : avec 7h, l’horaire affecté à la pluri pour les ESC est divisé par deux par rapport à la version précédente du diplôme.

ESC dans le futur MP1 : il n’y aura pas de participation prévue à l’évaluation certificative en MP1.

Gestion des Milieux Naturels et de la Faune :

Nom du module Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
Pluri / MP1 : Contexte d’une action de génie écologique 14h plurien MP1 et en MP6


En MP1, approche collective contextualisée d’une opération de génie écologique

STAE, BIO-ECO, SESG
Pluri / MP6 : Accueil du public et animation-nature. STAE, BIO-ECO
Enseignement / MP6 : Accueil du public et animation-nature.  56h ESC 26h STAE sur la capacité C11 ↓

Le module clé pour l’ESC demeure le MP6 :

0bjectif général
Valoriser les espaces naturels par la mise en œuvre d’actions d’accueil du public et d’animation-nature.
Objectifs du module Discipline Horaire – Caractériser les publics et leurs attentes.
– S’initier aux méthodes et techniques de communication et d’interprétation de la nature.
– Concevoir et mettre en œuvre une action collective d’interprétation de la nature et de
sensibilisation à l’environnement.

Version 2019 : Grille horaire du Bac pro GMNF, non retouchée depuis 2009.

Pour mémoire… L’ESC dans la version précédente du Bac pro GMNF : Note de service DGER/SDPOFE/N2011-2156 du 15 novembre 2011.

Participation de l’ESC à l’évaluation M6 : E7 (pratiques professionnelles) qui certifie les capacités C8 à C12.
Elle est affectée du coefficient 5. Pour les candidats bénéficiant du CCF, l’épreuve comporte 4 ou 5 CCF :
– un CCF de coefficient 0,5 relatif à la capacité C12 (MAP) évalué par un enseignant de Sciences et techniques de l’aménagement de l’espace/gestion et aménagements des espaces naturels et un professionnel ou à défaut par un autre enseignant technique
– 3 ou 4 CCF relatifs aux capacités C8 à C11, selon le projet de l’équipe.

Services aux personnes et aux territoires (SAPAT) :

Nom du module Document d’accompagnement Horaires ESC Disciplines associées CCF Ressources
MP1: Caractéristiques et besoins des populations des territoires ruraux Document d’accompagnement  28h E5 (écrit 2h30) correction ESF+Bio ou ESC. Réalités et dynamiques des territoires ruraux BAC PRO 2de 1ère Tale EDUCAGRI Ed
MP2 : Contexte des interventions de services : données culturelles d’un territoire rural. Document d’accompagnement  14h
MP4 : Communication en situation professionnelle Document d’accompagnement  14 h + 5 h pluri avec ESF Possibilité d’associer l’ESC à l’ESF pour le CCF2 de l’E7
MP6 :Action professionnelle à destination d’un territoire rural Document d’accompagnement  pluri : possibilité d’intervention de l’ESC (50h à répartir) Possibilité d’associer l’ESC à l’ESF pour le CCF3 de l’E7

Note de service DGER/SDPF/N2012-2088 du 23 juillet 2012 : évaluation des épreuves professionnelles.

Autres modalités de formation
  • Les Ateliers de Pratiques Sociales et Culturelles
  • Dispositifs d’individualisation : Tableau des dispositifs
  • Unité facultative « Mobilité » :

    • Arrêté du 13 juillet 2016 créant une unité facultative de mobilité dans le diplôme du baccalauréat professionnel pour les spécialités relevant du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt (JO du 29 juillet 2016)
    • Note de service DGER/SDPFE/2016-827 du 26 octobre 2016 : modalités d’évaluation de l’unité facultative « Mobilité » du baccalauréat professionnel de l’enseignement agricole
Documents GAP
  • Afin de fournir des pistes de transposition didactique des référentiels, le GAP ESC produit des propositions de progressions (séquences / séances) à la page dédiée : déclinaisons de progressions en séquences et séances.
  • Les propositions de progressions fournies ne peuvent être prises que comme des suggestions, ce ne sont en aucun cas des indications normatives (et encore moins des textes officiels). Nous croyons de ce fait utile de proposer, le cas échéant, une progression séquencée alternative pour un même référentiel de formation.


Mise à jour : 29/08/2019

Haut de page ↑  
Secured By miniOrange